Apprentis d'Auteuil

Voici les articles classés dans la catégorie : Citoyenneté | Educatif | Evénement | Ile-de-France | Médias | Presse | Rencontre | Visites

Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, rencontre les jeunes d’Apprentis d’Auteuil

Apprentis d Auteuil - Marcoussis - visite Stephane Le Foll - Genaro Bardy-69 (2)-2Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du gouvernement, a passé une partie de la matinée de jeudi au Lycée horticole et paysager de Saint-Antoine, établissement d’Apprentis d’Auteuil. Cette visite entrait dans le cadre des visites de rentrée du Ministre dans les établissements de l’enseignement agricole. Après un lycée agricole public de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) début septembre, c’est au tour de l’enseignement privé d’avoir les honneurs d’une visite ministérielle… et c’est le LHP Saint-Antoine qui a été choisi.

 

› Lire la suite

Journées du Patrimoine 2014 : les établissements d’Apprentis d’Auteuil ouvrent leurs portes.

Le 20 et 21 septembre 2014, cinq sites d’Apprentis d’Auteuil en Ile-de-France ouvriront leurs portes au public, à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine.

Pour certains de ces établissements qui accueillent des jeunes bénéficiant d’une mesure de placement, c’est la seule journée de l’année au cours de laquelle le grand public peut visiter ces sites.

Les visiteurs seront accueillis par les équipes des établissements qui proposeront, des visites guidées ou libres gratuites. Du parc de 14 hectares de l’ensemble scolaire et professionnel Saint-Philippe (Meudon) à la chapelle de la Maison Saint-Charles (Le Vésinet), le public pourra découvrir des sites chargés d’histoire mais aussi le fonctionnement des établissements (Maison d’Enfants à Caractère Social, lycées horticoles ou professionnels, internats, écoles) et les actions qu’Apprentis d’Auteuil mène auprès des jeunes en difficulté et de leur famille.

A Clamart (92), L’Annonciation (18, rue Taboise), ouvrira ses portes pour une visite guidée le samedi 20 septembre à 14h30.

A Marcoussis (91), le site du lycée horticole et paysager Saint-Antoine (53, avenue Massénat Déroche) sera ouvert samedi 20 et dimanche 21 septembre. Visite libre de 14h00 à 18h00.

A Meudon (92), l’ ensemble scolaire et professionnel Saint-Philippe (1, rue du Père Brottier) sera ouvert samedi 20 et dimanche 21 septembre. Le site sera en accès libre tout le week end entre 10h et 18h. Visite guidée le samedi à 15h30, le dimanche à 14h30 et 16h00.

A Paris (75016), le site historique d’Apprentis d’Auteuil (40, rue Jean de La Fontaine) sera ouvert au public samedi 20 septembre pour des visites guidées à 15h, 16h et 17h. Le musée et la chapelle Sainte-Thérèse seront en visite libre toute la journée du dimanche.

Au Vésinet (78), à la MECS Saint-Charles (23, avenue de Lorraine) :  le site sera ouvert le samedi 20 septembre de 10h à 17h. A 11h et 15h30, deux visites guidées permettront de découvrir l’histoire des lieux et les activités de l’établissement.  La journée se terminera par un concert proposé par le conservatoire Georges Bizet et l’association « l’Esprit musical du Vésinet ».

En exclusivité cette année  : Une exposition dans la Chapelle de  Fontenay-le-Vicomte sur le thème « Le Père Brottier, aumônier militaire en 1914-1918 et fondateur de l’UNC ».  L’exposition est ouverte tout le week-end de 10h30 à 12h, et de 14h à 19h. Une conférence sur le Père Brottier aura lieu le samedi 20 septembre à 14h30, animée par Olivier Echasserieau, salarié d’Apprentis d’Auteuil.

 

Visite de Mgr Delannoy à la MECS Martin Luther King (93)

A la demande des jeunes, Mgr Delannoy – Evêque de Saint-Denis – a passé une soirée à la MECS Martin Luther King.

En lien avec l’animateur pastorale, les jeunes ont écrit un article retraçant bien l’ambiance du dîner :

A la fin d’une messe de confirmation, en juin dernier, au fond de la basilique Saint Denis : « Bonjour monsieur, vous savez, on est voisin ! » disait Kévin entouré de ses amis, à l’homme qui lui donna cette réponse : « Eh bien il faudra qu’on fasse quelque chose ensemble, alors. ». Le monsieur était en fait Monseigneur, et Kévin, l’un des jeunes de la MECS Martin Luther King venus entourer leur amie confirmante. Kévin avait raison de dire « On est voisin », car les bâtiments de l’actuelle MECS était auparavant à l’évêque. Mgr Pascal Delannoy demeure maintenant dans une aile de l’immeuble, restée au diocèse, et qui est voisine d’une Unité de Vie. Singulier voisinage, pour les uns comme pour les autres…

Le mot, donc, était lancé : « faire quelque chose ensemble ».

Le « quelque chose » fut une soirée, cinq mois plus tard, autour d’une pizza, et conclue par une belle prière. Huit jeunes de la MECS ont ainsi pu poser leurs questions à Mgr Delannoy, répondre aux siennes, et partager beaucoup. Il n’y eu qu’une discussion tout au long du repas, où la personnalité de l’évêque donnait le ton : souriant, simple et profond.

 C’étaient des « Êtes-vous heureux ? », des « Comment avez-vous décidé de devenir prêtre ? », des « C’est nous qui avons fait ce gâteau ! », avant d’être, à l’Oratoire, un « Notre Père », des « Je vous salue Marie », un Evangile et une bénédiction. Voilà. Une soirée simple, comme ces pizzas, et profonde, comme ces prières.

Deux ministres à Chanteloup-les-Vignes pour une table-ronde sur la réussite éducative

A l’occasion de l’assemblée générale de l’association « Maire de France Ville et Banlieue » qui se tenait à Chanteloup-les-Vignes le 26 mars, une table-ronde a réuni de nombreux acteurs de la réussite éducative autour de Catherine Arenou, maire de la ville et vice-présidente de l’association et de Rolande Figuière, maire-adjoint en charge de la politique de la ville.

Les expériences et les points de vue de personnalités comme Alain Bentolila (linguiste, professeur à la Sorbonne) ou Yves Durand (député du Nord) ont alterné avec des présentations concrètes de dispositifs comme le « Pôle Accueil Jeunes Madeleine Delbrêl ».

Dans ce cadre, Dorothée Grone, directrice du PAJ de Chanteloup a présenté à l’auditoire composé d’une cinquantaine de personnes – dont des maires de villes de banlieues – les différentes prestations de l’établissement (accueil éducatif de jour, suivi individualisé, accueil physique et téléphonique des jeunes et des familles et soutien à la parentalité). Quelques chiffres ont également été évoqués, notamment le fait qu’à Chanteloup-les-Vignes, Apprentis d’Auteuil prend en charge 154 des 323 jeunes qui bénéficient des dispositifs de la réussite éducative.

Christophe Bonhomme, directeur Yvelines, a ensuite pu élargir le propos en présentant les priorités développées par Apprentis d’Auteuil dans le « Plaidoyer pour la jeunesse en difficulté ». L’accent a notamment été mis sur le dispositif DEPAR de Trappes.

Pendant ce temps, George Pau-Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative et François Lamy, ministre délégué à la ville, allaient à la recontre des bénéficiaires de la politique éducatives à Chanteloup-les-Vignes : mamans bénéficiant d’un appui psycho-social au centre « Grains de soleil« , familles pouvant suivre des cours d’alphabétisation…

Au cours d’une de leurs étapes au collège René-Cassin, accompagnés d’Arnaud Richard et de Valérie Pécresse, députés des Yvelines, les deux ministres ont pu s’entretenir avec Olivier Seux, responsable du PAJ, au sujet du travail sur la parentalité mené en collaboration avec les équipes du collège.

Cette journée a été abondamment commentée et photographiée en direct sur les comptes Twitter de George Pau-Langevin, François Lamy et Catherine Arenou.

La participation d’Apprentis d’Auteuil à cette visite ministérielle à Chanteloup-les-Vignes, représenté parmi tous les acteurs de la réussite éducative, montre la confiance dont bénéficie la fondation. Il s’agissait également d’une bonne opportunité de visibilité, aussi bien devant les membres de l’association « Maires de France Ville & Banlieue » que devant les ministres qui préparent la journée nationale de la Réussite éducative du 15 mai en Sorbonne.

En savoir plus :
François Lamy et George Pau-Langevin à Chanteloup-les-Vignes pour la réussite éducative
Rencontre sur la réussite éducative à Chanteloup-les-Vignes
Deux ministres en visite à Chanteloup
Interview de Dorothée Grone, directrice du PAJ
Comment accueillir les élèves exclus du collège ? L’exemple de Chanteloup-les-Vignes